Entreprises adaptées : un modèle de réussite

Depuis ce début d’année, une grande concertation est engagée avec le gouvernement en vue d’améliorer l’emploi des personnes en situation de handicap. Il faut dire que la tâche est considérable tant les chiffres sont loin des objectifs fixés par la loi « handicap » de 2005.
Dans ce contexte, les entreprises adaptées, visées par une réforme prochaine de leur financement, tiennent alors à démontrer qu’elles font office de modèle de réussite.
IDDHEA se penche sur la question.

Les chiffres

En 2018 ont été recensées environ 800 entreprises adaptées qui sont présentes dans tous les secteurs d’activité, pour un total de 35 000 salariés et un chiffre d’affaires de près de 1,5 milliard d’euros. Par mois, ce sont pas moins de 80 emplois qui sont ainsi créés depuis 2010.

D’après le cabinet KPMG, le gain social pour la création d’un nouvel emploi s’élève à 11 000 euros. Par ailleurs, les bénéfices pour la collectivité, qui sont générés par la réintégration à l’emploi des personnes en situation de handicap, sont supérieurs aux aides qui sont versées (tels que l’aide au poste qui est censée atténuer le défaut de productivité).

Pour toutes ces raisons, l’Unea (l’Union nationale des entreprises adaptées) espère peser auprès des institutions publiques en vue d’une véritable pérennisation. Cela afin d’obtenir d’ici 2022 les moyens nécessaires pour financer 10 000 postes supplémentaires et espérer la création d’au moins 15 000 emplois.

Un sondage de l’institut CSA nous révèle enfin que deux Français sur trois ont déjà entendu parler des entreprises adaptées. Parmi eux, 86 % estiment qu’elles n’ont absolument rien à envier aux autres entreprises du point de vue de la compétitivité. Ces mêmes sondés estiment normal que les entreprises adaptées bénéficient d’aides de la part des pouvoirs publics, et voient en ces dernières la solution la plus concrète pour lutter contre l’exclusion des personnes en situation de handicap.

Un vecteur d’intégration

Mais c’est avant tout un succès sur le plan humain. Les entreprises adaptées ont pour vocation l’accompagnement des salariés reconnus travailleurs en situation de handicap. Cela en vue de leur valorisation et de leur évolution au sein même de leur propre structure ou en direction des autres entreprises.
L’objectif est bien de sortir les personnes porteuses d’un handicap des difficultés qu’elles rencontrent face à la réalité du marché du travail et de les préserver de la discrimination à l’embauche. Leur permettant ainsi de développer leur potentiel, faire preuve de leur savoir-faire et par la même, casser les préjugés.